Cinéphile m'était conté ...

Cinéphile m'était conté ...

Les deux (longues et difficiles) semaines d'un cinéphile (133)

Lundi 3 juin 2019

 

Après une semaine de disette, retour à l'abondance avec les sorties de ce mercredi. Piranhas, Les particules et, surtout, Parasite, sont à l'affiche. Tiens, que des films qui commence par un P. Prometteur ?

 

 

Mardi 4 juin

 

Heureux parisiens qui ont la chance de pouvoir voir de nouvelles reprises, chaque semaine. Par exemple, une intégrale Almodovar dès le 19 juin avec notamment Femmes au bord de la crise de nerfs. Et dire que ce film a 30 ans !

 

 

Mercredi 5 juin

 

Le programme complet de La Rochelle est désormais connu. Dans les avant-premières, je note Atlantique, Bacurau, Little Joe, Les misérables, Portrait de la june fille en feu, Roubaix, une lumière, Les siffleurs, Sorry we missed you et Une fille facile.

 

 

Jeudi 6 juin

 

Vu hier soir, Parasite est bien un film formidable, digne de la Palme d'Or. N'empêche que moi, j'aurais donné la récompense suprême à Douleur et gloire. Et je n'ai pas à me justifier.

 

 

...

 

Vendredi 14 juin

 

Maman est partie. Je suis désormais orphelin. La vie est triste mais elle continue. Tant bien que mal.

 

 

Samedi 15 juin

 

Programmation en ligne pour le Festival de La Rochelle. J-13, déjà. Je verrai beaucoup d'avant-premières mais j'ai prévu aussi 3 Sjöström ainsi que Les contes de la lune vague après la pluie, qui doit être somptueux sur grand écran. Au total, 28 séances seulement pour moi, soit 3 par jour, c'est raisonnable.

 

 

Dimanche 16 juin

 

Quand il n'y a pas d'envie, il reste toujours un "vieux" film français à découvrir. Martin soldat de Deville, par exemple. Ou bien Autant-Lara, Grangier, Kast, Tourneur, Varda ...

 

 



16/06/2019
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres